15 mars, 2007

joie de partager

Classé dans : Non classé — mfnojals @ 16:22

Bonjour amis blogueurs,

Je suis désolé de vous avoir un petit peu abandonné, sur le blog seulement, parce que dans mes pensées vous êtiez avec moi. Aujourdh’ui s’avère être une journée trés positive pour moi, et mon coeur me dicte de vous faire partager beaucoup de choses. Ce matin j’ai eu au téléphone quelqu’un qui m’est trés cher et qui m’a donné l’autorisation de mettre la photo de son petit garçon sur mon blog, sûrement que je la mettrai dans quelques jours, mais d’abord je voudrais porter à votre connaisance que dans ma commune nous avons Soeur Marie-Céline de la Présentation qui a éte déclarée vénérable le 22 Janvier 1957. Et qui dans l’année 2007 va être béatifié. Je voulais inséré son portrait dans mon blog mais je n’y arrive pas.Alors je vais vous relater sa vie.

Le 23 Mai 1878 est née à Nojals, prés de Beaumont du Périgord, Jeanne Germaine Castang. Son père était issu d’une famille de propriétaires terriens et sa mère d’une famille de notaires. Cinquième de la famille, elle était trés jolie, mutine, sensible et fort débrouillarde, ayant son caractère bien à elle.Tés vite on la surnomma:  » la petite Maine ».En 1882, Germaine à 4 ans, avec quelques autres enfants du village, elle s’était aventurée dans l’eau froide du petit ruisseau proche de l’école.Aprés 3 jours, sa jambe gauche se paralysa et peu à peu le pied se retourna complétement, trés certainement sous l’effet d’une polyomiélite. Elle ne put marcher que sur la cheville. Cette épreuve n’entama pas la Foi et la Piété de l’enfant. Les parents Castang élevaient leurs enfants dans l’Amour de Dieu et du prochain.Les soeurs de Saint-Joseph complétaient cette éducation. Germaine, malgré son jeune âge, se faisait déjà remarquer pour sa dévotion à l’Eucharistie. Son père avait ouvert une épicerie-café dans le bourg de Nojals. L’affair n’ayant pas marché, il dut quitter sa maison avec sa femme et ses enfants, pour s’installer au lieu-dit Salabert, dans une grange délabrée et insalubre où allait se ruiner la santé de la famille. Leur misère était telle que Germaine dut parcourir le pays, allant d’une ferme à l’autre pour mendier de la nourriture, malgré la plaie béante et purulente qui affectait sa jambe. Ne pouvant assurer la survie de sa famille, le père de Germaine se rendit à Bordeaux pour chercher du travail. Plus tard toute la famille le rejoignit.Sur les 11 enfants du couple, 3 étaient morts à Nojals et 2 autres mourront à Bordeaux de tuberculose et de malnutrition.En 1892, le père trouva un travail comme un gardien d’un chateau à La Réole. Toute la famille se rendit à ce chateau, suf Germaine qui resta à Bordeaux dans une pension (Nazareth) où elle avait été hébergée par charité. Elle fut opérée du pied à l’hopital des enfants. Elle apprit la couture et se prépara à la Première Communion et à la Confirmation.Le 29/12/1892, la maman de Germaine mourut. Germaine vint prendre sa place auprés de son frère ainé Louis, gravement atteint par la tuberculose. Elle veilla sur lui jusqu’à sa mort le 6/01/1893, dormant sur le plancher de la chambre, où elle contracta certainement la maladie. Depuis sa jeune enfance Germaine désirait devenir religieuse. Son premier souhait avait été d’entrer chez les Clarisses. Elle avait été refusée à cause de sa jambe. Aprés la mort de sa mère, elle voulut rejoindre sa soeur Lucie dans l’ordre de Saint Joseph à Aubenas. Elle fût refusée pour le même motif. Elle revint dons à Nazareth, se livrant aux travaux de couture tout en menant une vie de prière et de sacrifice qui édifiait son entourage. Au cours d’une promenade en compagnie d’une amie, cette dernière lui proposa de rendre visite à une clarisse de sa connaissance. Elle reprit espoir de pouvoir devenir religieuse. La Mère Supérieure et les religieuses discernèrent chez cette jeune fille, au-delà de son handicap, une âme exceptionnelle. Elle fut admise dans la communauté de l’Avé Maria le 12/06/1896. Son père réticent à la perdre ainsi, finit par accepter sous la condition qu’elle se fasse photographier. Elle prit l’habit le 21/12/1896 sous le nom de Soeur Marie-Céline De La Présentation. Malgré la tuberculose qui la minait, elle supportait la dure vie des moniales comtemplatives dans un amour toujours croissant de Dieu de ses soeurs et de l’Eglise. Elle accueillit avec humilité et discrétion les manifestations surnaturelles de l’Amour de Dieu. Lorsque la mère Abbesse prit conscience de la gravité de son état et fit venir le médecin, il était trop tard. Elle mourut le 30/05/1897, à l’âge de 19 ans.Dés sa mort elle se manifesta à de nombreuses personnes par des parfums. On la nomma la « Sainte aux parfums ». La réputation de sa sainteté se répandit dans le monde entier. Elle a été déclarée vénérable le 22/01/1957. Soeur Marie-Céline qui a connu la misère, l’exclusion, le handicap et la souffrance jusqu’à la mort, est un modèle pour tous ceux qui souffrent de maladie, handicap physyque, pauvreté et exclusion sociale de nos jours! Elle, qui écrivait avant de mourir à sa soeur: « Je meurs sans regrets et je te donne rendez-vous au ciel…La haut, je n’oublierai personne…. », veille aujourd’hui sur tous ceux qui s’adresse à elle!

« J’ai résolu que je serai une violette d’humilité, une rose de charité, un lys de pureté: pour Jésus » (phrase de Soeur Marie-Céline)

Et pour la prier le prêtre de notre Paroisse à crée cette prière

Soeur Marie-Céline, Fille de Nojals

Toi qui au ciel as promis

de n’oublier personne,

Aide-nous à aimer Dieu plus que tout

Aide-nous, pour vivre en frères,

A marcher sur les chemins d’humilité,

Et ainsi à témoigner

De la joie des coeurs qui cherchent Dieu

Abbé A. Chapuzet

Nous sommes trés nombreux à la vénérer, j’ose espérer qu’elle se manifestera à vous un jour et qu’elle vous aidera à continuer votre route sereinement.

Je vais en rester là pour aujourd’hui en vous souhaitant bonne soirée et une trés bonne nuit, je ferai tout mon possible pour revenir vous faire un petit coucou à tous demain.

Mailou


3 réponses à “joie de partager”

  1. gabriellaroma dit :

    ciao Marilou, j’ai lis seulement maintenant ton recit de la seur clarisse, il est très belle et édifiant, nous avous toujours besoin d’écouter l’histoire de le personne voisin a Dieu que nous ne sont pas paifaits, merci à toi, bisous

    Gabriella

    Dernière publication sur "DIEU NOUS EST PROCHE" : HOMÉLIE DU 2E DIMANCHE DE L'AVENT B

  2. Franck Monvoisin dit :

    Bonjour, j’ai découvert ton blog en recherchant des choses sur Soeur Marie-Céline. Etant de Bordeaux, je la connais très bien et je possède pieusement chez moi, quelques reliques d’elle (cheveux, vêtements). Je me réjouis de savoir que la petite Soeur va être glorifiée en l’Eglise. Je lui voue un véritable culte, et j’ai une très grande dévotion envers elle. Combien de grâces ai-je pu recevoir par sa puissante intercession… Du temps où elle reposait à Pessac, chez les Soeurs Clarisses, hélas, parties, combien de fois ai-je pu aller en « pèlerinage » sur sa tombe! Combien de personnes, jeunes, comme moi, ai-je pu y conduire! Etant un laïc Franciscain, je rend encore plus grâce à Dieu de cet évènement, car c’est Soeur Marie-Céline qui m’a ouvert la voie de Saint François et de Sainte Claire. Prions-là qu’elle nous suscite beaucoup de saintes vocations en l’Eglise, et plus spécifiquement dans la famille Franciscaine. Demandons-lui le retopur des Franciscains et des Clarisses sur Bordeaux, dont leur absence manque terriblement sur nçotre ville. Et enfin, qu’elle accorde grâces et bénédictions sur sa chère paroisse de Nojals, qu’elle aimait tant. Je vous invite tous, à visiter mon blog Spiritualité Chrétienne, à l’adresse

    http://spiritualitechretienne.blog4ever.com.

    Ou je parle de la petite Soeur Marie Céline et ou l’on trouve des photos d’elle.

    Fraternellement,
    Franck Monvoisin

  3. Isabelle Poinsot dit :

    Merci beaucoup ! je suis allée visiter sa tombe et sa maison natale à Nojals, j’en ai été grandement édifiée. Je vous conseille le pèlerinage: c’est une jeune fille et un lieu très simples, mais on y sent une très grande paix.

Laisser un commentaire

Alex Blog | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CANTERBURY T@LES
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres